PIMAX

Quand Goldorak nous fait un doigt d’honneur, Marilyn n’est jamais loin. Une Marilyn avec une banane au coin des lèvres. La star hollywoodienne des années 50 et 60 a conquis l’imaginaire de beaucoup de mâles de la planète. Goldorak, le robot de manga, a accompagné l’enfance des trentenaires  et des quadras d’aujourd’hui. Ces deux personnages mythiques de la culture populaire du vingtième siècle se retrouvent pochoirisés sur les murs de la ville par Pimax.

Pimax est né en 1975 , performeur activiste il est venu à l’art par le biais d’un univers décalé, avide d’expériences , de graffiti et de musique électronique, il est un des fondateurs du Toulouse Hardcore Sound System, collectif underground né au début des années 90.

Il occupe aujourd’hui  une place particulière dans l’univers du Street Art. Il s’amuse avec les codes de l’art contemporain et revisite au gré de pochoirs et de sculptures en résine les thèmes des années 80 .

L’ensemble de ses créations invite à une réflexion sur le temps. L’instant est figé, comme captif de ses résines ou de ses pochoirs. L énergie de ses travaux renvoie toujours à la force de nos souvenirs et aux représentations de notre imaginaire rassemblant un public de plusieurs générations.